Au pays des merveilles ...

09 novembre 2014

Quand on parle...

des aventures de l'héroine de Lewis Caroll,

la suite logique voudrait qu'elles s'enchainent avec ce titre :

texte

dahlias

Mais, je me contenterai, dans ce billet,

de ne regarder que " de l'autre côté de la fenêtre "

dahlias0  dahlia

chaise  fleurs

là où le jardin prend ses quartiers d'hiver,

où juste subsistent encore quelques fleurs 

mais pas n'importe lesquelles

puisque ce sont les plus colorées !

chaise1

Les derniers dahlias se balancent sous le vent,

quelques mèches rebelles s'échappent de leur coiffure soignée,

de leur pétales si denses, on voit la rosée qui s'écoule,

comme des perles translucides, une à une.

flacon  flacon0

flacon00  flacon000

Bien sur,

les mettre en bouquet devient une évidence

histoire d'apporter leurs joyeuses couleurs à l'intérieur,

miroir

profiter encore des rayons qui se faufilent entre les nuages

mettre en scène le tout sur cette vieille chaise,

miroir0  miroir00

nana20a  nana

se dire que les fleurs habillent tous les tableaux,

de leur rose, de leur mauve,

de leur charme.

réveil

Dans le ciel, les oiseaux sont juste de passage,

les arbres se dénudent sans pudeur aucune,

la fraîcheur du soir nous fait presser le pas...

poupée  savon

fleur00  bougie00

Les volets se ferment plus vite,

les bougies s'allument plus tôt,

réveil0

alors le regard quitte la fenêtre, 

et comme l'automne donne des envies de douceur,

on se retrouve autour de la table

fleur  fleur0

et là, 

devant les volutes de fumée qui s'échappent de la cafetière, 

le gâteau en attente d'être savouré,

fleur000

peut étre parlera t-on alors de ce miroir,

de ses reflets,

des heures qui défilent, d'un lapin en retard

ou de quelques autres confidences...

* Dahlias du jardin.

Posté par louflo à 08:43 - Commentaires [78] - Permalien [#]
Tags :


19 octobre 2014

J'ai envie...

lustre1

de dessiner l'automne de façon tendre,

d'oublier les arbres qui se dénudent,

la nuit qui tombe trop vite,

les rafales de pluie 

lustre0  lustre000

lustre00  lustre0000

et 

déposer dans mon univers,

plutôt...

quelques touches de magie.

miroir

Elle berce peut être nos esprits d'illusions,

elle est la reine des apparences

miroir1  miroir11

fleur0 nana75aa

mais après tout,

parfois,

il est doux de se plonger dans un monde de mirages

où les chimères sont tellement plus belles à vivre...

miroir0

Les fleurs se fanent ?

Peu importe !

chaise  boules

chaise00  chaise000

Même flétries, elles nous fascinent encore

par leurs couleurs devenues plus délicates,

leurs pétales si fragiles dont la transparence nous trouble,

et dans laquelle la lumière joue.

aiguille

Même le gris des nuages nous attendrit,

on lui trouve de l'élégance,

rose  rose0

quant au brouillard du matin qui s'étale en nappes dans l'horizon,

il a pour effet ce côté irréel 

qui nous transporte dans cette envie de merveilleux.

bougies toptop

Certes, les cartésiens n'ont pas l'audace 

de se laisser aller ainsi à la fantaisie,

ils oublient trop souvent que le mot rêver existe,

couronne  couronne0

couronne00  couronne000

avouons que de temps en temps ,

pourtant,

il est bon de se laisser prendre dans les filets de quelques jolis songes

bougies top

le temps d'un soupir,

juste avant de se retrouver face à la "vraie" vie !

* Couronne et fleur de tissu créées dans l'Atelier de Sô.

* Boules de tulle fabriquées Au Pays des rèves.

Portrait of Edith Warren Millet, Jules Joseph Lefebvre (1836 - 1911)

Posté par louflo à 22:29 - Commentaires [168] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2014

On dit d'Elle...

pot rose

Douceur

est le mot qu'elle nous inspire,

cette nouvelle saison 

pot  pot0

robe  robe0

avec ses couleurs chaleureuses qui teintent le feuillage, 

son petit soleil juste assez généreux

et le froid qui ne pique pas encore.

robe tableau

Même les gouttes de pluie semblent se confondre avec la rosée,

elles ruissellent le long du toit,

elles s'écoulent sur la fenêtre...

bougie  bougie0

nana0  noeud

De l'autre côté, à l'intérieur,

les bouquets se posent dans les vases

pour y sécher leurs pétales,

farfalou

les lumières s'allument plus tôt

pour offrir leurs éclats

et baignent ainsi chaque pièce d'une caresse.

chapeau  fleurs

reveil  reveil0

On dit d'Elle,

qu'elle entraîne son lot de nostalgie,

robe00

puisque l'été n'est plus qu'un vague souvenir,

mais par ses jeux de texture

et sa palette riche de couleurs,

l'Automne,

sait se faire pardonner.

chapeau0000  chapeau000

flacon00  flacon0000

Le grenat, le pourpre, le rubis subliment la nature

comme si un peintre, d'un coup de pinceau, effaçait la grisaille

pour en faire un tableau enchanté.

flacon

D'ailleurs, nul doute,

la magie s'invite avec tant de charme,

lorsque mon regard se pose sur le rose si tendre de l'hortensia,

couronne  lilou

miroir  miroir0

ou suit, de loin, cette petite feuille

qui s'échappe de sa branche

 et vient rejoindre ses soeurs qui couvrent déjà le sol.

miroir00

Ce que l'on dit d'Elle, finalement,

n'est jamais bien flatteur :

On la qualifie de saison triste et pleine de mélancolie,

préjugé de ceux qui oublient d'aimer

chaque moment intensément

fleur

alors qu'il suffit de voir derrière chaque nuage gris,

un petit bout de ciel bleu...

* Farfalou née dans le jardin de Cécile

Posté par louflo à 19:46 - Commentaires [165] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2014

On imagine...

L'Opéra Garnier en ce temps là,

danseuse0

Ce sont d'abord les bruits qui peuplent cet univers

avec des chuchotements indiscrets qui se font plus sourds,

opéra0000  opéra0

opéra00  opéra000

le bruissement des longues robes de soie, 

le grincement des fauteuils malgré le velours qui les habille,

L'odeur capiteuse du parfum qui se mêle à celles plus acre des cigares.

opéra1

Les statues restent figées,

 toutes en élégance,

l'or qui les habille brille encore davantage

comme des éclats de lumière.

opéra11  opéra111

escaliers  escalier00

Les yeux s'habituent à la pénombre,

on ose quelques murmures 

qui raisonnent d'un escalier à l'autre.

lampes   colonne

lampe  rideau

En pénétrant dans cet opéra où les décors sont grandioses,

je suis restée sans voix :

vue

le marbre en oublie d'étre froid,

les tentures semblent protéger des alcôves,

les lustres aux pampilles plongent dans la féerie...

opéra2  dehors0

vitrine  vitrine0

En cet instant précis,

même si ce sont juste les chuchotements des touristes qui dominent,

robes

 devant tant d'apparat,

on ne peut s'empècher de ressentir

toute l'émotion qu'offre un tel spectacle,

boules  boule

danseuse11   ballerines

lorsque la musique rejoint la poésie

dans un ballet charmant...

buste

Il me plaît de croire que le thème joué est celui d'un conte

dans une opérette légère et gracieuse, 

rose  lampe00

avec,

pourquoi pas, une Alice dans son tutu rose

  découvrant le Pays des Merveilles,

femme

le lieu s'y prête idéalement ...

tutu

♪ ♫ 

* Opéra Garnier Paris....aout 2014.

Posté par louflo à 09:27 - - Commentaires [155] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2014

Bons baisers de Paris...

statue0

Paris a le don d'éblouir,

d'émerveiller,

de surprendre...

anges nba

Peut étre parce que je suis provinciale

et que mes pas m'y mènent rarement,

peut étre aussi pour une raison plus simple :

statues

je n'y vois que les côtés qui brillent,

les places illustres qui fascinent

et ses atours qui captivent le regard...

mariés1a

La capitale ne dément pas sa réputation

de cité romantique, 

avec son histoire remplie de nostalgie...

mariés11

A chaque détour de rues,

elle expose son art et son style

fenètre

tantôt avec un monument qui se pare de dorures,

tantôt grâce aux édifices qui s'imposent dans le décor,

majestueux, imposants...

eiffel00

Paris est aussi une ville de lumière,

avec de l'or qui contraste sur le blanc,

pont00

avec ses façades apprêtées de statues élégantes

et ses ponts habillés de charme...

seine00  seine

seine000  seine0

Elle me laisse sans voix,

 me donne envie de revenir pour arpenter ses boulevards,

buste

pour y découvrir d'autres avenues,

 de nouvelles facettes

page

parfois inattendues ou surprenantes

qui font deParis,

clé

un lieu tellement unique ...

Photos prises ce mois d'aout à Paris...

... sur le Pont Alexandre III, sur le Pont Des Arts, dans le Parc du Champ de Mars

    et dans les rues ici et là.

Posté par louflo à 16:06 - Commentaires [186] - Permalien [#]
Tags :



03 août 2014

On est bien peu de chose ...

et mon amie

la rose,

me l'a dit ce matin *...

rose  rose0

rose00  dame

Voilà bien des jours sans noircir ces pages

mais voici tout de même,

tout en pudeur,

 quelques nouvelles 

oiseau

en direct du Pays des Merveilles

qui comme moi, 

reprend de jolies couleurs !

géranium0  atelier0

atelier00  atelier000

Retour dans mon petit monde coquet

avec quelques pas timides à l'extérieur

oiseau00

et même si les herbes indociles se plaisent à envahir les allées du jardin

les fleurs, elles, heureusement,

ont le pouvoir de faire oublier ce désordre ...

atelier1  bougie

bougie1  bougie00

L'atelier est l'endroit idéal 

pour se réfugier dans la paresse,

aimer ce décor qui l'habite...

banc

et depuis le banc

savourer ces tons si doux,

qui baigne chaque objet de tendresse... 

machine  bjgoudi0

bjgoudi  machine0

Dehors

les pies se chamaillent,

le chat se prélasse indifferent ,

décor

au loin, 

l'eau de la rivière se couvre d'un voile si leger...

fleur  fleur0

vase  vase0

Surtout...

se dire que la vie est précieuse et

tellement fragile à la fois.

* Merci pour tous vos petits mots déposés ici et là.

* Opération "surprise" de la vésicule biliaire mais voilà une étape à ranger dans la case "mauvais souvenirs".

* Paroles de la chanson interprétée par Françoise Hardy.

* Oeuvre de Vlaho Bukovac, peintre croate.

Posté par louflo à 23:53 - Commentaires [180] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2014

A ma petite Fleur...

chaise

Les années passent, 

certes, 

bien trop vite. 

rose  rose0

géranium  géranium0

Un  beau jour, on se réveille...

et là, surprise :

la petite fille est devenue une jeune femme.

statue

Ronsard avait vu juste dans son ode

" Mignonne...allons voir ..."

avec cette histoire du temps qui fuit,

et les heures qui défilent et donnent le tournis

véranda  véranda0

véranda00  bougie

mais autant ajouter à cette évidence ...

quelques doses de tendresse

 et tant de jolis souhaits.

fenètre00

Elle chante du matin au soir

elle me fait rire,

elle m'étonne, 

elle m'attendrit ...

bigoudi 23  nid23

cage0   nana000

18 ans aujourd'hui,

je voudrais la retenir

mais la vie est une aventure qui s'apprend hors du nid ...

bigoudi

A elle, d'oser l'affronter,

 lui rappeler aussi de vivre ses rêves,

et surtout, plonger dans le bonheur,

miroir  miroir0

parce qu'il est tellement important

de croire en ses désirs,

n'aie pas le vertige,

je serai toujours là pour te tenir la main !

flo00

( Bravo !!! Le bac est une étape réussie ! ♪ ♫ )

* coussinet Fillette + couronne de fleur...Créations venues de l'Atelier de Sô.

* Coppélia née dans le Jardin des Farfalous.

* Miss Bigoudi, la minette de Florie.

* statue prise en photo dans le parc du chateau de Grossouvre.

Posté par louflo à 10:35 - - Commentaires [234] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2014

La favorite du jardin...

début0

Ses pétales font un bruit de froufrous

elle a la délicatesse de la dentelle,

le rose si tendre

et le parfum discret et suave d'un flacon oublié

dont les épices se seraient adoucies au fil des années...

broc chapeau00  fleur

broc chapeau0  broc chapeau

Elle offre au jardin

sa belle image de fleur fatale

ensemble

avec la sensualité et les rondeurs exquises

qui réveillent les pensées sages des poètes ...

volet  dame00

volet0  volet00

La belle revêt sa robe digne du plus grand couturier

avec tant d'élégance et de glamour

broc

et pavane gracieusement au milieu des autres fleurs

comme une courtisane assurée de son charme.

robe  robe0

robe00  robe000

Un brin délurée lorsque le vent froisse sa toilette,

elle n'en perd pas pour autant toute sa coquetterie

robe chapeau

et même si la pluie donne quelques mouches à son teint de porcelaine,

elle garde son pouvoir d'attraction intact.

cintre  cintre0

chapeau  chapeau0

C'est le moment de l'inviter à l'intérieur,

n'importe quel vase devient comme un écrin

pour ce bouquet qui attire tous les regards,

cintre chaise

 parsème une bouffée de fraîcheur

avec sa palette de roses 

qui passe du pastel au flamboyant...

poupée  poupée0

poupée00  poupée000

Peut être est-ce sa beauté si éphémère

qui la rend aussi irrésistible ?

broc00

J'avoue me prendre à son piège

la pivoine me séduit, me fascine,

m'ensorcelle même peut être...

final

* Cintre habillé de dentelles...création trouvée dans la Grange aux Chiffons.

* Albertine née dans le Jardin des Farfalous.

* Pivoines "Sarah Bernhardt" du jardin.

Posté par louflo à 19:58 - Commentaires [151] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2014

En ce jour charmant ...

Je voudrais leur dire

avec les mots les plus tendres,

page1a

 et les plus délicats,

qu'une maman est un refuge...

encore0

qui garde en elle tant de jolis souvenirs,

tant de secrets et de sourires,

qui sèche les larmes les jours trop gris

ouvre ses bras en cas de désarroi ...

page2aa

et si maintenant les contes se vivent pour de vrai,

avec des princes et des histoires exquises,

juste vous rappeler,

réveil

que tant que je le pourrai,

je serai toujours là...

fleur

Je profite d'écrire ce billet doux

pour souhaiter une jolie Féte à ma maman

avec quelques doses de bleu

assorties à la couleur du ciel... 

bleu

à partager

avec toutes celles dont ce jour est précieux ...

* Message destiné à mes deux grandes filles ...prénoms .

* Carlotta ...poupette née dans le Jardin des Farfalous.

* Coussinet ...Lilisa & Cie.

Posté par louflo à 18:14 - Commentaires [151] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2014

On pourrait croire ...

qu'elle veut s'approprier la maison toute entière,

qu'elle veut grimper jusqu'aux nuages...

glycine

La glycine...

couvre le toit d'une centaine de fleurs

qui embaument le jardin de leur parfum sucré.

cascade  cascade0

pot  pot0

 Le tronc noueux se divise

comme des bras qui enlacent avec tant de force,

pot00

on en devine sa puissance quand il s'enroule autour de la gouttière

ou plus audacieux, lorsqu'il tente de soulever quelques tuiles.

mauve  mauve0

mauve00  mauve000

A cette base si solide,

on ne peut s'empècher de lui comparer ce feuillage vaporeux

et surtout ce contraste avec ces grappes aux fleurs si fragiles.

bobine

Elles se balancent au vent comme une guirlande,

pourraient même ressembler à quelques gouttes de satin...

aiguilles  aiguilles0

aiguilles00  aiguilles000

Quel plaisir que celui de passer sous cette voûte de pétales,

les rayons s'infiltent comme au travers d'un voile de dentelle.

bougies

Et là,

je me prends dans ses filets,

 un peu troublée par ses arômes enivrants,

violet   chaise71a

chaise  chaise0

j'imagine les poètes en proie à quelques égarements,

en illustrer leurs pages et leurs pensées

ou les peintres en colorer leurs toiles...

chapeau

J'ose cueillir quelques grappes,

 pour les poser à l'intérieur,

de façon bien éphémère,

grappe  grappe0

grappe00  grappe000

un peu comme des colliers de perles mauves,

qui séduisent de leur charme

et même ensorcellent un peu...

grappe0000

juste pour les admirer d'encore plus près,

juste les laisser embaumer la pièce ...

de ce parfum de printemps.

page00

* Illustration MM Vienne.

* " La femme chez elle & Modes ", mensuel de 1914 trouvé en brocante.

* Chapeau ...ancienne collection de Coquecigrues

Posté par louflo à 07:21 - Commentaires [182] - Permalien [#]
Tags :



Fin »