L'Opéra Garnier en ce temps là,

danseuse0

Ce sont d'abord les bruits qui peuplent cet univers

avec des chuchotements indiscrets qui se font plus sourds,

opéra0000  opéra0

opéra00  opéra000

le bruissement des longues robes de soie, 

le grincement des fauteuils malgré le velours qui les habille,

L'odeur capiteuse du parfum qui se mêle à celles plus acre des cigares.

opéra1

Les statues restent figées,

 toutes en élégance,

l'or qui les habille brille encore davantage

comme des éclats de lumière.

opéra11  opéra111

escaliers  escalier00

Les yeux s'habituent à la pénombre,

on ose quelques murmures 

qui raisonnent d'un escalier à l'autre.

lampes   colonne

lampe  rideau

En pénétrant dans cet opéra où les décors sont grandioses,

je suis restée sans voix :

vue

le marbre en oublie d'étre froid,

les tentures semblent protéger des alcôves,

les lustres aux pampilles plongent dans la féerie...

opéra2  dehors0

vitrine  vitrine0

En cet instant précis,

même si ce sont juste les chuchotements des touristes qui dominent,

robes

 devant tant d'apparat,

on ne peut s'empècher de ressentir

toute l'émotion qu'offre un tel spectacle,

boules  boule

danseuse11   ballerines

lorsque la musique rejoint la poésie

dans un ballet charmant...

buste

Il me plaît de croire que le thème joué est celui d'un conte

dans une opérette légère et gracieuse, 

rose  lampe00

avec,

pourquoi pas, une Alice dans son tutu rose

  découvrant le Pays des Merveilles,

femme

le lieu s'y prête idéalement ...

tutu

♪ ♫ 

* Opéra Garnier Paris....aout 2014.